Archives

juin 2023
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Blanchir Dent

Astuces médical pour vos dents

Les erreurs à éviter lors de la gestion des crises d’angoisses

En règle générale, les crises d’angoisse s’apparentent à un dysfonctionnement temporaire du cerveau. Des millions de personnes souffrent de cette crise chaque année. Au cours de ce type de crise, nous aspirons à des alternatives pour y remédier. En revanche, la majorité de ces différentes solutions ne répondent pas à nos besoins sanitaires. Non seulement ceci, elles empirent encore la situation.

Première erreur : ne pas en parler

Avant tout, il convient de notifier que la peur du regard des autres oblige les souffrants de crises d’angoisses les 7 erreurs à éviter, à ne pas en parler. Ceci représente une des fréquentes erreurs à ne pas commettre. Non seulement ceci, ces malades n’arrivent plus à consulter un spécialiste. Heureusement, il y a toujours des personnes qui comprennent ces individus.

Parfois, ces personnes ont déjà vécu ces situations que vous traversez. N’oubliez surtout pas que vous n’êtes pas responsable de ce dysfonctionnement temporaire du cerveau. Repoussez bravement la honte, puisque vous risquerez de croître votre angoisse. Plus vous en parlez aux autres, plus vous réduisez les effets.

Deuxième erreur : ne rien faire

Ne rien faire représente la deuxième erreur fréquente que commettent les individus angoissés. En réalité, les angoisses apparaissent pour divers motifs. Entre autres, il y a les problèmes liés au travail, liés aux finances, les déséquilibres dans la vie, les chocs émotionnels, etc. Retenez bien que cette forme de crise engendre une sensation de gêne thoracique.

En outre, elle favorise une accélération du rythme cardiaque. Certains affirment que vous pouvez éviter les angoisses sans rien faire. Ce qui paraît assez faux ! Dans le cas contraire, il vous incombe de consulter un professionnel. Ainsi, vous vous en sortirez à merveille. Par conséquent, vous devez agir !

Troisième erreur : obéir à sa petite voix

Sachez que votre cerveau assure votre survie. Parfois dans votre tête, vous écouterez une petite voix qui vous découragera. Elle pourrait vous assurer que vous n’y parviendrez jamais. Alors, écoutez cette petite voix négative constitue une des erreurs à éviter pour repousser ces angoisses. Cette voix qui vous envoie des pensées négatives veut juste vous protéger des dangers.

Très souvent, il n’y a aucun danger. Dans ce cas de figure, la voix provoque des angoisses. Alors, nous vous recommandons de réprimander cette voix. Vous vous assurez que vous parviendrez à surmonter ces crises. Notez aussi qu’écrire vos sentiments, vos émotions dans les carnets au quotidien, vous libérera au mieux.

Quatrième erreur : lutter contre les symptômes

Vouloir vous débarrasser de vos symptômes paraît une autre erreur à éviter vigoureusement. Plus vous tentez de réduire les symptômes, plus ces derniers seront forts. Ainsi, nous vous recommandons de vous familiariser avec vos symptômes physiques.

Ceci vous permettra de mieux les apprivoiser et de ne plus les redouter. Exposez-vous progressivement à votre peur en ressentant les symptômes. Moins vous luttez contre ces symptômes, plus vite la crise s’apaisera.

Back to top